Non classé

Rectorragie : quelles sont les causes de cette présence de sang dans les selles ?

Le mode de vie et le régime alimentaire peuvent causer des inquiétudes à chacun d’entre nous. Ces deux éléments et d’autres aussi, tels que l’alcool, peuvent être à l’origine des maladies.
Rectorragie
Et une maladie peut se manifester de différentes façons. L’une des façons avec lesquelles se manifeste une maladie, c’est la présence de sang dans les selles d’une personne. En effet, quand une personne expulse une matière fécale, elle peut remarquer que sa défection contient du sang. Et c’est là une situation qui peut susciter de l’anxiété.
Ce symptôme anormal, appelé rectorragie, s’assimile à une expulsion, plus ou moins abondante, de quantité de sang par l’anus, au moment de déféquer.

Devis express gratuit

Alors une première question qui s’impose, c’est : quelles sont les causes de ces quantités de sang dans la défection ?

La présence de sang dans les selles est issue, souvent, d’une lésion qui existe ou dans le côlon, ou dans le rectum ou dans l’anus.
Et on peut affirmer, autrement, que les hémorroïdes sont l’une des causes les plus probables à la rectorragie, c’est-à-dire de la présence du sang dans les selles. Dans ce cas, le sang est rouge vif et l’hémorragie peut être abondante, mais sans douleur.

Plusieurs maladies, telles que le psoriasis, l’eczéma ou la mycose peuvent causer des irritations anales. Elles donnent un sentiment insistant de vouloir se gratter l’anus ce qui peut causer des fines blessures. Elles peuvent être à l’origine des saignements sans grande importance.

Une prise fréquente et répétée de la température rectale peut causer des saignements, juste à la suite de l’insertion du thermomètre dans l’anus.
Plusieurs autres éraflures et blessures peuvent être la cause de la rectorragie comme la plaie par arme blanche ou arme à feu. Il y a, aussi, le traumatisme sexuel tel que le viol. Et les accidents peuvent être, également, à l’origine du saignement avec les selles.

Une diverticulose du côlon

On parle là d’un défaut anatomique présent par acquisition, dans le côlon. Ce défaut se distingue par la présence de diverticules coliques. Il s’agit d’un trou dans la zone du milieu du côlon. Cette pathologie est, souvent, à l’origine d’une rectorragie grave.

Une angiodysplasie colique

Il s’agit là de déformations vasculaires qu’on trouve dans le côlon. Elles sont abondantes notamment chez les personnes de troisième âge. L’hémorragie, dans ce cas, est fournie.

Les complications d’un traitement médical

La rectorragie peut survenir à la suite d’un traitement médical. On peut parler d’une radiothérapie pelvienne. Cette opération peut causer une inflammation du rectum, alors un saignement est provoqué au moment de l’expulsion des selles. Ce cas peut susciter des douleurs et une envie répétée d’aller aux selles. Le malade peut causer des brûlures au niveau de l’anus.

Mais alors que signifie rectorragie ?

La rectorragie est, comme dit plus haut, l’expulsion d’une quantité de sang rouge à cause de la présence d’une lésion dans l’une des parties suscitées, c’est-à-dire : le côlon, le rectum et/ou l’anus. Il faut faire remarquer que cette quantité de sang n’a pas été digérée par l’organisme, alors elle le quitte avec la matière fécale.
Pour plus de compréhension, on explique que la rectorragie pour les saignements rouges provient des parties de la zone anale, donc l’anus et le rectum, ou d’un peu plus loin, c’est-à-dire du côlon (le gros intestin).

Néanmoins, il arrive que le saignement soit plus abondant, c’est-à-dire que l’hémorragie soit plus fréquente. Dans ce cas, la quantité du sang peut provenir d’une zone plus loin de l’appareil digestif. On parle dans ce cas, de l’intestin grêle, de l’estomac et de l’œsophage. Toutefois, de pareils cas sont rares dans les statistiques de la médecine.
Il arrive qu’une personne expulse du sang de couleur noire par l’anus. Ce cas est connu par le terme « méléna ». Le sang est, cette fois, digéré et mélangé ou non aux selles. Le sang dégage une odeur puante et il arrive, d’une manière générale, d’un saignement en avant de l’angle droit du côlon. On distingue cet angle entre le côlon ascendant et le côlon transverse.

D’habitude, les excréments humains sont de couleur brune. Toutefois, ils peuvent être d’un autre ton. Chaque ton donne des signes sur la santé et plus exactement sur le travail de l’appareil digestif. Les selles peuvent être, également, verts, orange, blanchâtres, ceci dépend de l’état de santé de la personne. La couleur rouge est un signe évident qu’il y a une hémorragie, dite rectorragie.

You may also like...